AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 elaïna-reaves mairéad (...) tupper⊰ we won't stop 'till we surrender.

Aller en bas 
AuteurMessage
Reaves Tupper

avatar

Messages : 22
Date d'arrivée : 25/07/2012
Crédits : « soon. riverside. »
Pseudo : « k »
Avatar : « panettiere. »
Statut social : « célibataire. »

MessageSujet: elaïna-reaves mairéad (...) tupper⊰ we won't stop 'till we surrender.   Mer 25 Juil - 10:44

Citation :


hayden panettière on http://everythinghaydenpanettiere.tumblr.com

elaïna mairéad méav orlà tupper-wellingthon dite "reaves".
citation, paroles, phrase choc

21 ANS + FRANCE + PROFESSION + CÉLIBATAIRE + GROUPE

to have a foul temper
qualités → gentille, douce oui elle peut, joyeuse, souriante, à l'écoute, tendre, caline.
défauts → gourmande, peureuse, têtue, coulrophobe, franche, peut être violente, mystérieuse, manipulatrice.
votre pouvoir → pouvoir de guérison, chaque fois qu'elle se fait une blessure, ses cellules se régénèrent seules. + capacités surhumaine, elle a une force qu'elle ne contrôle pas encore mais qui lui permet de se défendre, elle pourrait même être justicière.



Spoiler:
 



Dernière édition par Reaves Tupper le Ven 27 Juil - 7:59, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reaves Tupper

avatar

Messages : 22
Date d'arrivée : 25/07/2012
Crédits : « soon. riverside. »
Pseudo : « k »
Avatar : « panettiere. »
Statut social : « célibataire. »

MessageSujet: Re: elaïna-reaves mairéad (...) tupper⊰ we won't stop 'till we surrender.   Mer 25 Juil - 10:44

let's proceed to the interrogatory
Quand et comment avez-vous découvert vos pouvoirs ?
→ c'était à l'âge de quatorze ans, dans la cour de l'école, elle était monté dans un arbre pour récupéré un freesbee, elle avait été mit au défi alors elle la relevé comme tout le temps à vrai dire, bref, elle est monté tant bien que mal dans cet arbre, prenant le freesbee et le jeta à ses camarades mais ce qu'elle n'avait pas prévu c'est qu'ils se barrent avec en la laissant en haut, elle mit une heure à redescendre, résultat des courses elle se cassa le poignet mais dans un élan elle remit sa main dans l'axe de son os et il se ressouda comme si de rien était, après cela, elle fit de nombreuses expériences et c'était toujours pareil, elle guérissait à chaque fois et ne tomber jamais malade, son deuxième pouvoir se déclencha à l'âge de dix-huit ans, quand elle le propulsa son père contre le mur.

Comment l'avez vous pris et vivez vous avec maintenant ?
→ elle n'a pas d'autre choix que de vivre avec, ça fait partie d'elle, mais ça va c'est des pouvoirs qui sont faciles à cacher aux yeux des autres, ils ne sont pas forcément visible comme ça, et puis bon ça lui arrange bien son pouvoir de guérison quand elle se blesse gravement et qu'elle ne va pas à l'hôpital ou bien sa force surnaturelle, pour se défendre c'est pratique mais bon, elle a encore du mal à s'y faire et ne mesure pas encore pleinement sa force, mais ça ne saurait tarder, après tout, elle ne veut blesser personne de son entourage, de ce côté là, la jeune femme a assez donner.

Avez vous souffert/souffrez vous du rejet des autres ?
→ elle ne pourrait pas dire ça, elle n'a jamais vraiment été en présence des autres quand elle utilisait son pouvoir, de plus, personne n'a rien remarqué, sa mère s'est posée des questions, pourquoi sa fille n'allait jamais chez le médecin mais sinon rien d'autre, elle peut comprendre la souffrance des autres mais ne la vit pas, enfin pas pour l'instant en tout cas, c'est vrai que petite elle a souvent été traitée de bizarre, mais rien de plus.


Dernière édition par Reaves Tupper le Ven 27 Juil - 7:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reaves Tupper

avatar

Messages : 22
Date d'arrivée : 25/07/2012
Crédits : « soon. riverside. »
Pseudo : « k »
Avatar : « panettiere. »
Statut social : « célibataire. »

MessageSujet: Re: elaïna-reaves mairéad (...) tupper⊰ we won't stop 'till we surrender.   Mer 25 Juil - 10:44

once upon a time

« tu vas voir, tout va bien se passer ma chérie» il se baissa, se mettant en face de sa petite fille maintenant âgée de onze ans. Il caressa sa joue, doucement, essayant de la mettre à l'aise avec l'idée qu'elle allait dans une autre école, avec des nouveaux enfants. « je veut pas y aller papa » fit-elle avec une moue boudeuse et un secouement de tête qui approuvait tout à fait ses dires. « tu dois y aller de toute façon ma chérie, papa sera là à la sortie de l'école d'accord ? » elle releva alors son visage, ses cheveux naturellement blonds vénitiens jouaient autour de son visage. « tu promets ? » il afficha alors un sourire « je le promet, je reviendrais » elle pinça ses lèvres, elle tendit ses bras et son père l'accueillit avec un grand sourire, il caressa doucement ses cheveux « je t'aime ma petite puce. » il embrassa alors son front et la pressa pour qu'elle parte retrouver sa nouvelle classe et se faire de nouveaux amis. Il la regarda partir, bras croisés contre son torse. Elle s'arrêta et se retourna pour le regarder, lui faisant un signe de main, un sourire heureux sur le visage, ce qui lui déchira le coeur, voir partit sa petite fille, la voir grandir était quelque chose qui lui faisait peur, il ne voulait pas qu'elle devienne une femme, il voulait la garder petite, il regrette le temps où elle n'était alors qu'une petite fille, courant et sautant sur ses genoux. se prenant de temps en temps pour des animaux indomptable. Il posa ses trois doigts sur sa bouche et lui fit un bisou, elle l'attrapa et le fourra dans sa poche avant de s'engouffrer dans sa nouvelle école. Il resta là pendant quelque minutes, les parents étaient déjà partis, il ne restait que lui, il laissa s'échapper un soupir de ses lèvres et il partit. Il partit pour ne plus revenir, laissant sa seule fille, sa princesse entre les mains de sa femme et de sa soeur, elle serrait entre de bonnes mains, il le savait mais l'idée de devoir la quitter alors qu'il venait de lui faire la promesse de revenir lui brisait le coeur, il était anéantit mais il n'avait pas le choix, si il voulait la garder en vie elle devait être loin de sa personne, c'était le prix. Il devait partir, il tenait, en quelque sorte sa première promesse à son attention, tout faire pour qu'elle soit en sécurité et si pour cela, il devait partir, il le ferait sans hésiter même si il le regretterait toute sa vie.

Sonna seize heure, la sortie de l'école, la jeune Elaïna sortit de l'école avec un grand sourire sur les lèvres, elle avait dit à tout le monde que son papa viendrait la chercher le soir, elle fut la première à sortir et la dernière à partir, son père n'était pas là. Elle vit les autres enfants partirent avec leur parents, la jeune fille avait son regard rivé sur l'allée, regardant en loin, espérant voir la silhouette musclé de son père arrivé, mais il n'arriva pas. « Elaïna ? » elle se retourna, quelques larmes coulaient sur ses joues, laissant des traînées salées et brûlante sur ses joues. « il est pas venus, mon papa est pas venu ! » dit-elle en se jetant dans les bras de sa nouvelle maîtresse. « il ne va pas tarder ma chérie, je suis sûre qu'il va arriver, si tu veux je peux attendre avec toi ? » elle fit un léger mouvement de tête de bas en haut. « d'accord, je reste avec toi, mais tu viens avec moi, on va à l'intérieur, je vais appeler ta maman et te donner un goûter. » elle lui fit un sourire encourageant, Elaïna se détacha d'elle et lui avoua « le téléphone est pas encore installé dans la maison » elle vit sa maîtresse faire une grimace. « d'accord, je vais t'emmener chez toi moi-même. » l'enfant baissa la tête et la suivit, n'opposant aucune résistance. Lorsqu'elle rentra chez elle, sa mère comprit tout de suite, elle commença à pleurer, n'expliquant rien à la maîtresse et gardant le secret envers sa fille. Son enfance ? elle passa son enfance à voyager avec sa mère, déménageant sept fois au total, jusqu'à s'arrêter réellement à l'âge de quatorze ans, dans la belle ville de New-York.


« Elaïna, s'il te plait, tu peux aller dans le grenier et ranger un peu ? » elle se retourna vivement vers sa mère, d'habitude elle n'aurait même pas fait un geste mais ce qu'elle lui demandait était quelque chose qui faisait peur à la jeune fille de seize ans. « maman, j'ai peur du grenier » sa mère roula des yeux, soupirant, exaspérée par l'attitude de sa fille. « de toute façon, tu n'as pas le choix, sa va faire trois ans qu'on habitude ici, on y est pas aller une seule fois ... » sa fille allait protester mais elle la coupa « et j'ai des choses à faire » la jeune fille blonde soupira, grimaçant rien qu'à l'idée d'aller dans ce grenier « tu n'as pas le choix, tu y vas, il y a des cartons dans l'entrée, tu vas commencer à le vider et ne me répond pas il y a des fantômes, ça n'existent pas. » ne la laissant pas répliquer, sa mère coupa la conversation. Elaïna savait qu'elle était obligée d'y aller, grimaçant des jurons, la jeune fille se leva du canapé et abandonna ce qu'elle regardait sur l'écran télé, elle alla prendre les cartons posaient dans l'entrée, sous le regard de sa mère. « merci ! » entend-elle alors qu'elle est entrain de monter l'échelle, s'arrêtant au premier étage, elle se tente à demander « je suis vraiment obligée ? » « oui. » elle roula des yeux, elle déposa les cartons sur le sol et se redressa, tirant la ficelle accroché au plafond, menant au grenier par l’échelle qui descendit d'un coup, elle sursauta sur le côté, surprise de l'effet. « tout va bien ? » « j'suis toujours vivante. » elle récupéra les cartons et monta doucement, essayant de ne pas tomber. Passant sa tête, elle ne vit rien que du noir, elle inspira profondément mais se mit à tousser, elle avait respiré de la poussière, elle posa les cartons et les poussa droit devant elle, elle monta un peu, essayant de penser à autre chose, quelque chose de plus joyeux, elle tâtonna le mur avec sa main, à la recherche d'un interrupteur mais rien, elle leva la tête et vit un fil, elle tira dessus et la lumière s'alluma, elle jeta un regard là où elle avait touché, rien, elle reposa alors son regard sur la pièce, sa peur retomba soudainement, la pièce était accueillante, chaleureuse, étrangement chaleureuse, elle monta complètement et visita ce qui ressemblait à une chambre de garçons, a peu près son âge maintenant, rien n'indiquait qu'elle appartenait à une fille. Certes c'était poussiéreux mais elle se sentait bien ici. « qu'est-ce qu'il y a, je ne t'entends plus ? » « ça va maman, tout va bien. » dit-elle en s'asseyant doucement sur le lit. « qu'est-ce qu'il y a là-haut ? » « pas grand chose, juste de vieilles choses » mentit-elle en regardant plus vastement, elle se leva et alla vers le bureau, elle passa presque toute l'après-midi dans cette chambre, essayant de comprendre la personne qui vivait là avant, sa mère la regarda avec un air soupçonneux quand elle redescendit. « comment ça ce fait que tu sois resté là haut toute l'après-midi et que tu me rapportes les cartons vides ? » elle se réinstalla sur le canapé, en attendant le dîner et l'arrivée de sa tante. « pas grand chose. » sa mère ne cessa de la scruter, Elaïna fit mine de rien.


La jeune femme de dix-huit ans entendit la porte d'entrée de la maison s'ouvrir. Ce qui était plutôt inhabituel étant donné qu'elle était seule pour la semaine. Elle était allongée sur son lit quand elle entendit le bruit, elle pinça ses lèvres et se redressa doucement, essayant de ne pas faire de bruit. Elle attendit quelques secondes, elle entendit alors des pas, son sang ne fit qu'un tour, elle prit une inspiration et alla voir ce qui était entrain de se passer, elle marchait à pas de loup, dos collé au mur, son coeur battait la chamade dans sa poitrine. Elle entendit alors que la personne fouillait dans les tiroirs de la cuisine, elle regarda en arrière, si elle montait dans le grenier, elle allait se faire repéré, elle alla alors dans la chambre de sa mère et prit l'arme à feu dans la table de nuit de sa mère, elle regarda si l'arme était chargée, ouais, sa mère était une flippé de la vie. Elle souffla une bonne fois pour toute et descendit les escaliers, arme à la main. Elle s'aventura à dire. « il y a quelqu'un ? » le bruit que faisaient les couverts s'arrêta, elle entendit les pas venir vers elle, elle prit l'arme à deux mains et la leva devant elle. Elle attendit. Le temps semblait s'être arrêté autour d'elle « papa ? » son monde semblait s'écouler, elle baissa ses mains. Son père se trouvait en face d'elle, celui qui l'avait abandonné à l'école, il était là, avec une cuisse de poulet dans la bouche et une bière à la main. « bhumjour. » elle eut un mouvement de surprise. Elle descendit les dernières marches et se rua sur lui, mais il se passa quelque chose qu'elle ne voyait que dans les films, son père fut propulsé contre le mur, elle hurla de surprise avant de courir vers lui. « papa ? papa ? » il grogna « doucement un peu, tu fais de la boxe ou quoi ? » elle secoua la tête « non, je sais pas ce qu'il s'est passé » il toussa, du sang sortit de sa bouche, la jeune femme prit peur, elle se recula « tu n'es pas normal » articule-t-il avec faiblesse « papa, ne dis pas ça, s'il te plait. » les larmes commençaient à couler sur ses joues, elle les essuya nerveusement, elle ne savait pas du tout ce qu'il venait de se passer « vas-t-en. » elle le regarde, surprise, perdue, choquée, terrifiée. « quoi ? non je ne peux pas. » il lui demanda de s'approcher, il prit alors un morceau de verre « donne moi ta main » elle ne comprit pas mais fit ce qu'il lui demanda, il planta alors le bout de verre dans la paume de sa main, elle hurla de douleur « mais ça va pas » hurla-t-elle. « maintenant, enlève le verre et regarde ta main » elle le regarda méfiante mais fit, le bout de verre tomba sur le sol, elle regarda sa main, la blessure commençait à disparaître. Elle secoua la tête et sa main, comment ? « je l'ai sut quand tu avais quatorze ans » elle allait répliquer mais il la coupa « quand tu as fais une chute de l'arbre et que ton poignet était cassé, j'étais là, tu ne m'as pas vu mais j'étais là, tu as remis ton poignet en place comme si de rien était » personne ne connaissait cette histoire, elle recula de quelques mètres. « maintenant pars, trouve le professeur xavier, il t'aidera, moi je m'en sortirais, ne t'inquiète pas pour ça » la jeune fille s'approcha de lui mais son père refusa, lui intimant de partir, elle regarda alors la maison, c'était la dernière fois qu'elle la voyait, elle devait trouver le professeur Xavier.


Dernière édition par Reaves Tupper le Ven 27 Juil - 7:09, édité 43 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reaves Tupper

avatar

Messages : 22
Date d'arrivée : 25/07/2012
Crédits : « soon. riverside. »
Pseudo : « k »
Avatar : « panettiere. »
Statut social : « célibataire. »

MessageSujet: Re: elaïna-reaves mairéad (...) tupper⊰ we won't stop 'till we surrender.   Mer 25 Juil - 10:45

once upon a time


Cela faisait maintenant deux ans que la jeune femme était partit de chez elle. Elle ne savait pas si son père avait survécut à son attaque défensive, elle ne savait pas ce qu'était devenue sa mère, même si à chaque fois elle sortait de ce mur pour essayer de le savoir, quelque chose l'en empêchait, la bloquait à la faire, le savoir ce qui la tuait à petit feu, cela faisait maintenant deux ans qu'elle était dans l'école du Professeur Xavier, au départ, elle ne s'y était pas faite, cela dura seulement trois mois puis elle s'ouvrit pas complètement, elle ne parlait pas de son passé, en faite elle vivait plutôt le moment présent, ne voulant pas retomber dans ses mauvais souvenirs. En fait, elle aimerait tombé sur quelqu'un pour lui faire oublier tout ça, chose que le professeur refusait, lui apportant toute sa philosophie. Elle apprit ensuite à contrôler sa force, c'était pas si facile que ça mais elle y arriva. « reaves, tu me passe le sel ? » la jeune femme secoua la tête, sortant de ses pensées, elle regarda son amie et sourit timidement avant de lui faire glisser le sel. Elle la remercia, « de rien. » aujourd'hui n'était pas un bon jour, c'était l'anniversaire de sa mère et elle n'était même pas à ses côtés pour lui souhaité, elle se leva de table et s'en alla, laissant son assiette encore pleine, elle fut rapidement rattrapée par une personne mais elle lui expliqua que cela n'allait pas passer, loin de là. Elle traversa alors le château pour retourner dans sa chambre, chambre qu'elle allait bientôt partager avec une autre personne, une personne qu'elle ne connaissait même pas, ce qui lui faisait peur. Elle rentra dans sa chambre et s'allongea sur son lit, son regard fixé sur le plafond, elle entrelaça ses doigts et attendit, attendre quoi ? que le temps passe, que ses souvenirs s'effacent. « bonne anniversaire maman. » murmura-t-elle avant de s'endormir dans un sommeil sans rêves.

« hé ho, faut se réveiller. » la jeune femme sursauta, instinctivement, elle plaça sa main, droite, forte sous la jugulaire de celui qui venait de la réveiller. « hé doucement. » elle regarda le jeune femme quelque secondes avant d'abaisser sa main « désolée. t'es qui toi ? » demanda-t-elle en se redressant. « ton nouveau colocataire. » « ah oui c'est vrai. » elle réprima un bâillement. « reaves. » elle lui tendit la main, il l'accepta. « content de te connaître. » elle fit un demi-sourire mais son visage lui été familier. « on ne sait pas déjà rencontré quelque part ? » il secoua la tête, visiblement non. Elle se mordilla les lèvres. « pourtant, j'ai déjà vu ton visage quelque part, je ne sais pas où mais j'en suis sûre, sinon je suis pas si folle que ça, non je suis juste reaves, la fille qui guérit de toute ses blessures, qui n'est jamais tombé malade et qui peut te propulser à cent mètres. » elle fit un sourire encourageant. « c'est rassurant. » il rigola, la jeune femme fit de même et la porte s'ouvrit. « reaves, le professeur Xavier veut te voir. » elle secoua la tête « d'accord j'arrive » elle se retourna vers son nouveau colocataire « à tout à l'heure alors. » elle se leva et suivit la personne.

« joanna ? mais elle ne veut pas me parler, elle est distante avec tout le monde » la jeune femme croisa les bras contre sa poitrine, elle avait raison après tout, la dite Joanna était du genre distante avec tout le monde dans ce centre. Le professeur la regarda d'un air de sous-entendus. « d'accord, je continuerais a essayer de lui parler » il lui sourit et elle disposa. Elle sortit du bureau et déambula dans les couloirs, s'arrêtant de temps en temps pour parler avec les autres, une heure plus tard, elle trouva la jeune femme mais elle refusa, c'est pas pour autant qu'elle allait abandonner, lorsqu'on la met au défi, elle fait tout pour le relever.


Dernière édition par Reaves Tupper le Ven 27 Juil - 7:44, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bethany Daniels
CELSIUS + behind the blue ice of your eyes.
avatar

Messages : 35
Date d'arrivée : 25/07/2012
Crédits : matsou (avatar).
Pseudo : l'oisillon bleu.
Avatar : saoirse ronan.

Silenced by the night.
Addicted to:
Relationship:

MessageSujet: Re: elaïna-reaves mairéad (...) tupper⊰ we won't stop 'till we surrender.   Mer 25 Juil - 10:49

Bienvenue I love you

-----------------------------
csoon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reys Sidwick
LOSTMINDNo sense of time, want you to stay
avatar

Messages : 228
Date d'arrivée : 17/07/2012
Crédits : Malibue
Pseudo : MIDNIGHTS/Minhou.
Avatar : Andrew Garfield.
Statut social : Célibataire.

Silenced by the night.
Addicted to: Rozen Wolfs, the absolute beauty
Relationship:

MessageSujet: Re: elaïna-reaves mairéad (...) tupper⊰ we won't stop 'till we surrender.   Mer 25 Juil - 10:52

Bienvenue I love you
Je ne suis pas super sure... c'est selena sur ton avatar ?

edit : Je vote pour Hayden pan, elle est si peu vue

-----------------------------

I can't stand to part oh but i'll stay,
if you promise to keep me safe,

Oh my angel just don't go away
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crescendolls.forumactif.org
Reaves Tupper

avatar

Messages : 22
Date d'arrivée : 25/07/2012
Crédits : « soon. riverside. »
Pseudo : « k »
Avatar : « panettiere. »
Statut social : « célibataire. »

MessageSujet: Re: elaïna-reaves mairéad (...) tupper⊰ we won't stop 'till we surrender.   Mer 25 Juil - 10:53

Merci. oui c'est elle
j'hésite encore au niveau de l'avatar, ça ce joue entre selena gomez ? shelley hennig ? hayden panettiere et lyndsy fonseca je sais pas qui choisir, des préférences ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bethany Daniels
CELSIUS + behind the blue ice of your eyes.
avatar

Messages : 35
Date d'arrivée : 25/07/2012
Crédits : matsou (avatar).
Pseudo : l'oisillon bleu.
Avatar : saoirse ronan.

Silenced by the night.
Addicted to:
Relationship:

MessageSujet: Re: elaïna-reaves mairéad (...) tupper⊰ we won't stop 'till we surrender.   Mer 25 Juil - 10:54

tout dépend de ton personnage, mais je dirai hayden ou shelley I love you

-----------------------------
csoon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joanna Pierce
~ WILL ALWAYS LOVE YOU
avatar

Messages : 52
Date d'arrivée : 25/07/2012
Crédits : Money Honey (avatar)
Pseudo : Flamingo, Marion
Avatar : Emma Stone
Statut social : Célibataire

Silenced by the night.
Addicted to:
Relationship:

MessageSujet: Re: elaïna-reaves mairéad (...) tupper⊰ we won't stop 'till we surrender.   Mer 25 Juil - 11:16

Shelley
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinead Blomkvist
WEATHER + deep greedy and googling every corner.
avatar

Messages : 221
Date d'arrivée : 17/07/2012
Crédits : AVATAR © uc.
Pseudo : Ashesdust/Margaux
Avatar : Phoebe Tonkin.
Statut social : Screw u.

Silenced by the night.
Addicted to: Making the mess.
Relationship:

MessageSujet: Re: elaïna-reaves mairéad (...) tupper⊰ we won't stop 'till we surrender.   Mer 25 Juil - 11:21

Shelley ou Lyndsy.
Bienvenue. I love you

-----------------------------

Earth, Water, Air, and Fire.
All around me are familiar faces
Worn out places, worn out faces,
Bright and early for their daily races

@ ASHESDUST/MAD WORLD/GARY JULES
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tifa Arryn

avatar

Messages : 24
Date d'arrivée : 25/07/2012
Crédits : avatar → farewell.
Pseudo : cosmic love.
Avatar : nina dobrev.

MessageSujet: Re: elaïna-reaves mairéad (...) tupper⊰ we won't stop 'till we surrender.   Mer 25 Juil - 11:23

Je vote Lyndsy. Bienvenue. I love you

-----------------------------
uc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reys Sidwick
LOSTMINDNo sense of time, want you to stay
avatar

Messages : 228
Date d'arrivée : 17/07/2012
Crédits : Malibue
Pseudo : MIDNIGHTS/Minhou.
Avatar : Andrew Garfield.
Statut social : Célibataire.

Silenced by the night.
Addicted to: Rozen Wolfs, the absolute beauty
Relationship:

MessageSujet: Re: elaïna-reaves mairéad (...) tupper⊰ we won't stop 'till we surrender.   Mer 25 Juil - 11:28

HAAAAAAAAAAAAAAAAYDEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEN

-----------------------------

I can't stand to part oh but i'll stay,
if you promise to keep me safe,

Oh my angel just don't go away
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crescendolls.forumactif.org
Sinead Blomkvist
WEATHER + deep greedy and googling every corner.
avatar

Messages : 221
Date d'arrivée : 17/07/2012
Crédits : AVATAR © uc.
Pseudo : Ashesdust/Margaux
Avatar : Phoebe Tonkin.
Statut social : Screw u.

Silenced by the night.
Addicted to: Making the mess.
Relationship:

MessageSujet: Re: elaïna-reaves mairéad (...) tupper⊰ we won't stop 'till we surrender.   Mer 25 Juil - 11:34

Reys Sidwick a écrit:
HAAAAAAAAAAAAAAAAYDEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEN


-----------------------------

Earth, Water, Air, and Fire.
All around me are familiar faces
Worn out places, worn out faces,
Bright and early for their daily races

@ ASHESDUST/MAD WORLD/GARY JULES
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arya Fowles

avatar

Messages : 18
Date d'arrivée : 25/07/2012
Crédits : herjuliwiii.
Pseudo : smashedwings.
Avatar : holland roden.

MessageSujet: Re: elaïna-reaves mairéad (...) tupper⊰ we won't stop 'till we surrender.   Mer 25 Juil - 12:07

Hayden également pour moi
Bienvenue

-----------------------------
uc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reaves Tupper

avatar

Messages : 22
Date d'arrivée : 25/07/2012
Crédits : « soon. riverside. »
Pseudo : « k »
Avatar : « panettiere. »
Statut social : « célibataire. »

MessageSujet: Re: elaïna-reaves mairéad (...) tupper⊰ we won't stop 'till we surrender.   Mer 25 Juil - 12:18

merci beaucoup tout le monde I love you
ce sera hayden finalement pour moi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silas Eversley

avatar

Messages : 12
Date d'arrivée : 25/07/2012
Crédits : © primple (avatar) · tumblr (gif) · f+tm (lyrics).
Pseudo : Heavy Whisper, Mehdi
Avatar : Jamie Dornan
Statut social : Célibataire

MessageSujet: Re: elaïna-reaves mairéad (...) tupper⊰ we won't stop 'till we surrender.   Mer 25 Juil - 12:45

Très bon choix. Bienvenue ! I love you

-----------------------------

It's always darkest before the dawn
And I've been a fool and I've been blind I can never leave the past behind. @florence and the machine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kealan A. Hasting
ANONYMOUS I don't remember
avatar

Messages : 29
Date d'arrivée : 25/07/2012
Crédits : Frenchadicted
Pseudo : CarolinexMercy
Avatar : Zayn Malik
Statut social : Célibataire

MessageSujet: Re: elaïna-reaves mairéad (...) tupper⊰ we won't stop 'till we surrender.   Mer 25 Juil - 13:13

Bienvenue. Bon choix d'avatar.
Bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cleo Sidwick
NOCTURNEMY SKIN HAS TURNED TO PORCELAIN, TO IVORY, TO STEEL.
avatar

Messages : 177
Date d'arrivée : 17/07/2012
Crédits : © me; gigglemonster.
Pseudo : castiells.
Avatar : crystal reed.
Statut social : what is love.

Silenced by the night.
Addicted to: cola cola cola so fantastic.
Relationship:

MessageSujet: Re: elaïna-reaves mairéad (...) tupper⊰ we won't stop 'till we surrender.   Mer 25 Juil - 18:34

omgh hayden Choix plus que parfait
Bienvenue

-----------------------------

✚ stranded in this spooky town, stop lights are swaying and the phone lines are down, the floor is crackling cold. ~ he took my heart, i think he took my soul, with the moon i run, far from the carnage of the firey sun.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://flavors.me/gallifreys
Reaves Tupper

avatar

Messages : 22
Date d'arrivée : 25/07/2012
Crédits : « soon. riverside. »
Pseudo : « k »
Avatar : « panettiere. »
Statut social : « célibataire. »

MessageSujet: Re: elaïna-reaves mairéad (...) tupper⊰ we won't stop 'till we surrender.   Mer 25 Juil - 23:31

merci beaucoup
mon dieu vos avatars sont
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joanna Pierce
~ WILL ALWAYS LOVE YOU
avatar

Messages : 52
Date d'arrivée : 25/07/2012
Crédits : Money Honey (avatar)
Pseudo : Flamingo, Marion
Avatar : Emma Stone
Statut social : Célibataire

Silenced by the night.
Addicted to:
Relationship:

MessageSujet: Re: elaïna-reaves mairéad (...) tupper⊰ we won't stop 'till we surrender.   Ven 27 Juil - 8:07

On va gérer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reaves Tupper

avatar

Messages : 22
Date d'arrivée : 25/07/2012
Crédits : « soon. riverside. »
Pseudo : « k »
Avatar : « panettiere. »
Statut social : « célibataire. »

MessageSujet: Re: elaïna-reaves mairéad (...) tupper⊰ we won't stop 'till we surrender.   Ven 27 Juil - 9:03

yeah. REAVANNA LA BASE
fiche terminée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: elaïna-reaves mairéad (...) tupper⊰ we won't stop 'till we surrender.   

Revenir en haut Aller en bas
 
elaïna-reaves mairéad (...) tupper⊰ we won't stop 'till we surrender.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La dermite / les gratouilles
» Un defi de dingue pour mes 40 ans .. 2011
» Noeud d'arret!!!
» La pharmacie
» Comment gérez-vous vos arthrosiques?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HUMAN AFTER ALL + :: YOUR LIFE STEAM MACHINE :: One more time-
Sauter vers: